Historique

Fondée à Madrid en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre nourri d’hypnose et de pensée orientale (yoga, zen), la sophrologie est destinée à l’origine aux psychotiques. Pour les soigner, il s’est interrogé sur l’existence possible d’un état de conscience harmonieux, ni pathologique, ni ordinaire, dit « sophronique », qu’il serait possible de conquérir. Afin de le transformer en ressource. Une fois cette découverte faite, les émules de Caycedo l’ont aidé à étendre ses découvertes au domaine social. La première école française et européenne fut créée à Paris en 1971 par le Dr Jean-Pierre Hubert qui favorise le rapprochement entre psychanalyse et sophrologie. Le Dr Raymond Abrezol le rejoint, élargissant ses applications au domaine du sport et de l’entreprise. Jacques Donnars, médecin somaticien, approfondit l’aspect corporel de la méthode.

Le principe

La sophrologie (du grec sôs, « harmonie », et « phren « esprit ») est une méthode d’investigation et d’harmonisation par des états modifiés de conscience. La sophrologie utilise des exercices de relaxation statiques et de relaxation dynamiques qui visent à créer un vécu corporel qui permet de développer positivement les capacités du pratiquant. Pour optimiser ce vécu, le sophrologue amène le pratiquant à modifier son niveau de vigilance entre veille et sommeil. En effet, à ce niveau de vigilance (que vous traversez tous les soirs quand vous vous endormez) nous somatisons pleinement ce que nous visualisons (quand il s’agit d’exercice de visualisation) et ce que nous ressentons (quand il s’agit d’exercices d’écoute du corps).

Déroulement d’une séance

Une séance de sophrologie se déroule en trois temps. Elle débute par un court dialogue, qui cède vite la place à la pratique.

– Le dialogue pré-sophronique : moment d’échange sur les avancées depuis la séance précédente. Le sophrologue en profite pour expliquer le déroulement de la séance du jour (ses objectifs, bénéfices et son protocole).

– La pratique : exercices d’écoute du corps et de visualisation en techniques statiques ou dynamiques.

– Le dialogue post-sophronique : moment ou le pratiquant s’exprime sur le vécu de l’exercice (ressenti, sensations, objets de visualisation).

Indications et contre-indications

La sophrologie convient à tout âge ou le sujet est véritablement conscient (à partir de 4 ans).

Les principales indications sont prophylactiques (stress, sommeil, mieux-être, détente), médicales (douleur, acouphène, addiction etc.), sportives (performance, préparation, récupération). A noter que la sophrologie se développe de plus en plus en entreprises.

Seules contre-indications : problèmes neurologiques (demander l’avis du médecin). La schizophrénie et la psychose.

Prix et durée

Une séance dure en moyenne une heure. Il faut compter environ 10 à 20 séances pour dépasser une difficulté de type insomnie ou trac, à raison d’une par semaine ou toutes les 2 semaines. En revanche pour un travail de fond 1 à 2 ans sont nécessaires.

La sophrologie peut se pratiquer en individuel ou en groupe.

Il est raisonnable de payer entre 40 et 60 € (en province) et entre 50 et 75 euros sur Paris.

La séance dure une heure environ, en individuel et 1H30 environ en groupe.

Leave a reply

+33 (0) 6 62 62 97 18
info@somatopsy.com
73100 AIX-LES-BAINS
73460 FRONTENEX
73350 BOZEL

Raffi Cherbedjian © 2017 Tout droits Réservé