Caractéristique :

Les ondes électriques du cerveau sont rapides. Il y a une disparition totale du tonus musculaire accompagné de mouvements oculaires rapides d’ou le nom du stade REM « Rapid Eye Movements« . Les fonctions vitales, telles que la respiration ou encore le rythme cardiaque, sont instables. Son nom est issu du paradoxe entre des signes de sommeil profond (atonie musculaire) et des signes d’éveil (ondes électriques et mouvements oculaires rapides). Le sommeil paradoxal est accompagné d’une activité onirique intense.

Durée :

Il représente environ 20 % du sommeil global. Il est peu présent en début de sommeil, puis sa durée augmente progressivement au cours de la nuit.

Rôle :

Le sommeil paradoxal est connu notamment pour être le moment privilégié du rêve. Il joue également un rôle primordial dans la maturation du système nerveux ainsi que dans l’augmentation des capacités de stockage en mémoire.

Les troubles du sommeil toucheraient environ 1 Français sur 3 et ce chiffre aurait une forte tendance à monter avec notre mode de vie actuel. Mais quels sont les troubles du sommeil les plus fréquents ?

Quand on dort mal, il n’est souvent pas facile de savoir d’où vient le problème et quelle peut être la solution. Vous trouverez dans les pages suivantes différentes indications vous permettant d’identifier les différents troubles du sommeil.
Bien connaître les troubles du sommeil, c’est un premier pas pour les vaincre.

L’insomnie : Causes et conséquences

Alors que trois Français sur quatre se plaignent de mal dormir, l’insomnie sévère et chronique touche environ 16 % de cette population.

L’insomnie atteint la capacité d’endormissement du sujet ou la continuité de son sommeil.
Elle est caractérisée par une difficulté à trouver le sommeil ou des réveils nombreux pendant la nuit ou encore trop tôt le matin. Certaines personnes peuvent néanmoins s’endormir tard (retard de phase) ou se lever tôt (avance de phase) et avoir une quantité de sommeil suffisante pour elles.

Les causes de l’insomnie
  • Les causes de l’insomnie sont multiples. On peut distinguer entre autres :
  • Les facteurs psychologiques qui représentent la moitié des cas : stress, anxiété ou dépression
  • Les facteurs environnementaux : bruits, luminosité, chaleur, travail de nuit …
  • Les facteurs physiologiques : repas trop lourd, prise de caféine …
  • Les facteurs pathologiques : syndrome des jambes sans repos, apnée du sommeil, asthme, allergies …
Les conséquences et symptômes de l’insomnie

Ce sont donc les conséquences sur la vie quotidienne qui vont permettre de déceler s’il s’agit bien d’un trouble :

  • Fatigue importante
  • Tendance à somnoler durant la journée
  • Troubles de l’attention et de la mémoire
  • Manque de concentration dans la journée
  • Maux de tête
  • Nervosité
  • Irritabilité
  • Angoisse
3 Comments
  • Adam Briand
    Posted 9 December 2016

    Le sommeil paradoxal présente plus d’un paradoxe. En effet, outre l’activité intense du cerveau, d’autres paramètres physiologiques sont modifiés!

    • Cendrine Jeffier
      Posted 9 December 2016

      C’est d’ailleurs grâce aux rêves que les informations collectées durant la journée sont traitées et assimilées par le cerveau. Un équilibre se crée au niveau psychique en travaillant sur les émotions, l’apprentissage et la mémorisation.

  • Cendrine Jeffier
    Posted 22 December 2016

    Bien qu’il y ait une forte activité cérébrale durant le sommeil paradoxal avec une forte consommation en énergie, ce sommeil est essentiel pour le mental. En effet, contrairement au sommeil lent qui est récupérateur pour le physique, le sommeil paradoxal est récupérateur pour le mental.

Leave a reply

+33 (0) 6 62 62 97 18
info@somatopsy.com
73100 AIX-LES-BAINS
73460 FRONTENEX
73350 BOZEL

Raffi Cherbedjian © 2017 Tout droits Réservé